Quatre Enfants Reporters du Burkina Faso, de 13 à 16 ans, bénéficiaires de PILTEM (Programme Intégré de Lutte contre le Travail des Enfants dans les Mines), ont eux enquêté sur les raisons qui conduisent les enfants à quitter l’école pour aller travailler dans les mines d’or.

Pour certains, l’échec scolaire les avait fait partir, pour d’autres, il s’agissait de raisons économiques.

Tous espéraient trouver un peu d’or, mais à la place ils ont été confrontés à des accidents, des maladies, des violences et toutes sortes de dangers dans un environnement qui n’est pas fait pour les enfants. Une voie de sortie est d’être formés à des métiers non dangereux, tels que la couture ou la coiffure.