Avoir le droit d’être entendus selon l’article 12 de la Convention des droits de l’enfant, c’est aussi aider les enfants à « dire ce qu’ils pensent et ce qu’ils ressentent ».

En parlant quotidiennement des émotions aux enfants, ils sont encouragés à les vivre, à les nommer, à trouver des outils ou des moyens pour les exprimer, les vivre et les gérer tout en étant soutenus par du personnel éducatif.

Le film « Les enfants et leurs émotions » des Espaces de vie enfantine Seujet et Eberhadt à Genève (Suisse), illustre, avec la participation d’enfants de 4 mois à 4 ans , comment cela peut être mis en pratique.